instantdecisif-com-dendrobates-tinctorius-03 © 2012 Pierre Grandidier. All rights reserved.

Dendrobates tinctorius, sentier de La Mirande

Observation naturaliste d’une dendrobates tinctorius sur le sentier de La Mirande, commune de Matoury, Guyane française.

Cette petite grenouille très impressionnante de 4 à 5 cm de long, présente sur l’ensemble du bouclier des Guyanes (nord du Brésil, Guyane française, Surinam, Guyana et sud du Venezuela), s’observe assez facilement sur tout le territoire de la Guyane française, ici sur le sentier de la Mirande. Ce sentier situé sur le mont Grand Matoury (point culminant de l’île de Cayenne à 242 m), permet une petite randonnée sauvage de près de 6 km en pleine forêt primaire, de type tropicale humide, et ce à moins de 20 min en voiture du centre-ville.

Les couleurs vives de la dendrobates tinctorius servent à prévenir les prédateurs de sa dangerosité. En effet, les glandes de sa peau sécrètent un poison très toxique, dangereux (et même fatal pour l’homme) dès qu’il est en contact avec une plaie ou une muqueuse. Il semblerait que ce poison provienne des insectes dont elles se nourrissent car les dendrobates tinctorius perdent toute toxicité une fois élevées en captivité.

Les couleurs de sa peau peuvent varier énormément, à tel point qu’il se pourrait qu’elle inclut un grand nombre de sous-espèces.

La dendrobate à tapirer (un des noms vernaculaires français de cette espèce) est intégralement protégée sur tout le territoire de la Guyane française.



 

--> PDF doc.