Philip Catherine © 2010 Pierre Grandidier. All rights reserved.

Philip Catherine en solo

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


C’est un Philip Catherine en grande forme qu’il m’a été donné d’écouter, de voir et de photographier ce vendredi 26 mars 2010, en concert (guitare jazz solo), à l’Inouï de Rédange sur Attert (Luxembourg). Il s’agissait en fait du 3ème concert d’une série de 4 concerts, car Philip était en résidence à l’Inouï cette semaine-ci.

Il faut parler un peu vite pour dire qu’il s’agissait d’un concert solo, car à la place d’une seule guitare, c’est plus souvent 2 voire 3 guitares que l’on peut entendre en simultané. En effet, Philip Catherine utilise avec brio tout un ensemble de pédales d’effet, dont une Boss RC50, qui lui permet d’enregistrer en direct toute une série de boucles qu’il relance et alterne ensuite à la demande, et sur lesquelles il peut ensuite se lancer dans des improvisations débridées, mais tout en contrôle.

Nous avons eu droit à un set de plus de 2 heures et 30 minutes, avec quelques morceaux de son alors denier album Guitars Two (le nouvel album Concert In Capbreton est prévu pour ce mois d’avril 2010), un morceau inédit pour Philip Catherine (Be My Love, de Mario Lanza), et un florilège de standards et de morceaux originaux plus anciens.

Set-list: You Do Something To Me (de Cole Porter), Gilles et Mirona, L’Éternel Désir, Méline (en écoute sur cette page, de l’album Guitars Two), Embraceable You (de Georges Gershwin), Pourquoi (Guitars Two), Good Morning Bill, Be My Love, Wave (d’Antonio Carlos Jobim), Landas Brasileras (Guitars Two), All The Things You Are, Home Comings (morceua de son album « Guitars » de 1975), Toscane (Guitars Two), They Say It’s Wonderful.


 

--> PDF doc.